gueguenParents bienveillants = enfants plus intelligents ?

Catherine Guéguen, pédiatre et auteur de « Pour une enfance heureuse, repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau » (Robert Laffont) ne pose pas l’équation en termes aussi simplistes, mais la réponse qu’elle donne valide scientifiquement les bienfaits de  l’éducation positive.

En effet, non seulement, la bienveillance et l’empathie parentale jouent un rôle important dans de développement d’ une partie essentielle du cerveau, mais elle aurait aussi un effet considérable sur  la mémoire. Ainsi, « les enfants soutenus et encouragés ont une meilleure mémoire. »

La rigidité éducative, obstacle aux apprentissages

A contrario, un enfant humilié, stressé, menacé, « secrète des molécules de stress qui détruisent ses neurones dans des structures cérébrales particulièrement importantes pour lui. Elle empêche aussi d’apprendre à réfléchir et à mémoriser. Penser clairement devient difficile. »

Bref, non seulement l’éducation bienveillante développe les aptitudes émotionnelles et affectives d’un enfant, l’amenant sur le chemin d’une vie harmonieuse et épanouie, mais elle rend aussi les apprentissages plus efficaces et rentables !

C’est bien cette approche que je défends dans ce blog et ma pratique depuis le début de mon activité, soutenue par un réseau toujours plus nombreux et actifs de pédagogues, psychologues, pédiatres et enseignants. Il n’y a qu’à voir les ouvrages et conférences sur le sujet en ce moment !

La parentalité positive, ça s’apprend !

Beaucoup de parents, qui n’ont pas reçu ce type d’éducation, fondée sur l’amour et la bienveillance, se trouvent démunis face à leurs vieux schémas d’éducation.

Une fois convaincus des bienfaits de l’éducation positive sur le développement affectif ET cognitif de leurs enfants,  ils peuvent néanmoins apprendre à changer leurs comportements éducatifs, d’où le succès des ateliers de parentalité qui se développement un peu partout en France actuellement.

Bientôt, un atelier de parentalité positive sur Annecy ! Deux heures deux fois par mois.
Plus d’informations bientôt sur le site.

Ce post se fonde sur l’article de la revue des Apprentis d’Auteuil (lire plus ici) et rend hommage à l’auteur, Catherine Guéguen, qui m’a appris les bases de l’éducation bienveillante, il y a 16 ans, lors de ses séances d’haptonomie à l’hôpital franco-britannique de Levallois-Perret … lorsque j’étais enceinte de mon premier enfant, Baptiste. Souvenirs…

Publicités