Posts tagged “orientation

Nul ne sait où il va et où il arrivera. Mais chacun doit choisir, à chaque instant, VERS où il va. La destination future importe moins que le cheminement présent.
Le seul cap légitime est celui de l’accomplissement plein de sa vocation intime.
-Marc Halévy

Publicités

3 astuces pour l’aider à choisir sa voie

Panneaux de direction orientation, carrièreLes parents sont souvent démunis face à un jeune qui n’a aucune idée sur ce qu’il veut faire plus tard après le BAC.

Ils laissent passer l’été de la Première, puis la rentrée de septembre, et aux vacances de la Toussaint, ils commencent à se préoccuper fortement. Surtout que le jeune est fuyant sur la question…il ressent fortement la pression parentale, celle de l’institution scolaire et perçoit l’anxiété généralisée autour de la question de l’entrée sur le marché de l’emploi.

A ce moment là, la question de l’orientation tourne souvent au conflit. Comment l’aider?

Voici 3 astuces:

  1. Le reconnecter à ses rêves d’enfant
    Il y a eu un moment, peut-être jusqu’à la fin du collège, votre jeune a eu des envies de métier. Le lui faire se souvenir, lui demander ce qu’il en penserait maintenant, va lui permettre de pouvoir se projeter positivement. Pour le moment, il ne s’agit pas de parler de marché de l’emploi en berne ou de résultats scolaires qui ne sont pas à la hauteur avec ses ambitions, mais de faire rimer choix d’études avec plaisir et de lever le blocage. Ces métiers ne lui disent plus rien du tout? Demandez-lui pourquoi, riez en ensemble, ce n’est pas un dialogue inutile, c’est la première étape qui permet de décrisper le sujet entre vous;
  2. Lui faire rencontrer des professionnels
    Dans votre entourage, vous avez certainement des amis qui aiment leur métier. (Si, si, ça arrive!) Organisez un diner, et prévoyez un moment d’échange entre votre jeune et votre ami(e). Que celui-ci puisse lui expliquer son métier, pourquoi il l’a choisi, pourquoi il continue de l’aimer, quels en sont les avantages, les inconvénients…Les jeunes ont souvent une représentation erronée (positive ou négative) des métiers, et il est important de leur en faire connaître la réalité.
    C’est encore plus vrai dans les familles où les parents font tous les deux le même métier, voire toute la dynastie familiale (enseignants, médecins, ingénieurs): mettez-vous à la place du jeune qui n’a pas du tout le même profil scolaire!
  3. L’emmener sur les salons
    A partir du mois de novembre, des salons sont organisés un peu partout en France. C’est l’occasion de rencontrer des professeurs, des étudiants et d’avoir un point de vue concret et de l’intérieur. Beaucoup de jeunes trouvent leur voie de cette manière. Mais attention, un salon de l’étudiant, ça se prépare! Cela fera l’objet d’un prochain article très bientôt.
    Lien vers les dates et lieux des salons de l’étudiant 2016-17 ICI.

Si le dialogue est vraiment trop difficile ou que les idées n’émergent pas, bref, que la situation est coincée, vous pouvez aussi lui faire faire un bilan d’orientation avec un(e) professionnel(lle).

Réservez votre Bilan au  06 07 73 11 70 ou par mail à : anne@happyparents.com
Plus d’informations ICI.

 

Belle année 2016 !

boussole4« La vocation a cette caractéristique, elle naît très tôt, c’est un rêve d’adolescent, souvent même d’enfant, ce qu’il y a de plus pur et de plus intransigeant au monde. »

Marcel BLEUSTEIN-BLANCHET

cité dans La personnalité professionnelle, Orientation des jeunes avac l’analyse C.G.P: et le Test C.G.P., de Robert Jourda, éditions L’Harmattan.